Les chiffres de l’immobilier 2018

Ce vendredi 1er février, la Chambre des Notaires de la Gironde a dévoilé ses chiffres de l’immobilier pour l’année 2018. L’occasion de faire le point sur les tendances du marché dans le département.

Depuis deux ans, le marché immobilier girondin était en constant développement. Cette année, la hausse est quasi-générale sur la métropole bordelaise alors que le marché marque un net retrait à l’extérieur.

Le constat est simple et inédit : les trois plus fortes hausses mesurées, dans 81 villes françaises et sur un an, concernent des communes de la métropole. Sur le podium des villes qui ont vu leurs prix exploser en 2018, on trouve Pessac (+16,4%), Mérignac (+13,6%) et Bordeaux (+12,7%).

Mais cette hausse n’est pas révélatrice de l’ensemble du territoire. Selon les secteurs de la Gironde, les villes, voire même les quartiers, les prix du m2, dans l’ancien comme dans le neuf, divergent. Que vous soyez vendeur, investisseur ou simple acheteur, retrouvez toutes les informations utiles sur le marché immobilier en Gironde : Les chiffres de l’immobilier – Chambre des Notaires de la Gironde

 

à lire également

QUELQUES OUTILS POUR OPTIMISER LA TRANSMISSION PATRIMONIALE

Aujourd'hui, il est nécessaire voire primordial d'organiser et d'anticiper au mieux la transmission de son patrimoine aux membres de sa famille tout en diminuant au maximum le « coût » à régler à l'administration fiscale.

Le bail emphytéotique

En dépit de l’origine ancestrale du bail emphytéotique, ce contrat de longue durée portant sur un immeuble que le preneur s’engage à mettre en valeur connaît aujourd’hui
un véritable regain dans les opérations immobilières, notamment dans les projets éoliens et photovoltaïques. Topo sur ce bail aux contours parfois flous.

Quelques réflexions sur la division primaire

Le mécanisme de la division primaire prévu par l’article R442-1 a) du Code de l’urbanisme peut se révéler très utile et efficace puisque mis en œuvre correctement, il permet à un propriétaire de diviser son terrain en un lot à bâtir et de s’affranchir des règles relatives au lotissement (dépôt d’une déclaration préalable ou d’un permis d’aménager selon les cas).