Etablir son testament, une protection pour ses proches

Synonyme de décès dans l’esprit collectif, le testament est avant tout un moyen de prévoir l’avenir, de préciser ses volontés quant au devenir de son patrimoine et de la protection de ses proches. Il n’est donc pas nécessaire d’être âgé ou malade pour préparer sa succession et organiser le partage de ses biens.

Les dispositions relevant du testament

Rédiger un testament permet de communiquer vos volontés :
– désigner le ou les bénéficiaire(s) de vos biens après votre décès et leur répartition (dans la limite de ce que la loi autorise)
– indiquer le sort à donner à votre corps (don d’organes, organisation des funérailles, crémation, etc.)
– désigner une personne chargée d’exécuter vos dernières volontés (attribution des legs, etc.)
– désigner un ou plusieurs exécuteurs testamentaires
– désigner un tuteur pour vos enfants

Les différents types de testament

> Le testament authentique

Établi par un notaire, en présence de deux témoins ou d’un second notaire, c’est le testament le plus sûr. Il est rédigé sous la dictée du testateur, et signé par toutes les personnes en présence. Cette procédure permet d’assurer le respect des formes requises par la loi (notamment concernant le contenu de l’acte) et de la parole du testateur. La validité de ce type de testament n’est que très rarement remise en question.

> Le testament mystique

C’est une forme de testament qui préserve la confidentialité de son contenu mais qui n’est que très rarement utilisé. Le testateur le rédige lui-même et le remet à son notaire dans une enveloppe scellée, sous la présence de deux témoins. Le contenu de ce type de testament reste ainsi secret mais il ne peut donc pas être validé juridiquement par le notaire.

> Le testament olographe

Il s’agit du testament le plus couramment utilisé. C’est le testateur qui le rédige à la main, le date précisément et le signe. Rapide et peu coûteux, sa validité peut cependant être remise en question s’il n’est pas rédigé avec l’aide d’un juriste spécialisé.

> Le testament international

Utile dans le cas d’un étranger vivant en France, d’un français vivant à l’étranger ou pour une personne ayant des biens dans différents pays. Pouvant être rédigé dans n’importe quelle langue, il doit être présenté à un notaire, en présence de deux témoins.

Un testament est un acte qui peut être modifiable voire révocable à tout moment. Votre notaire vous accompagne et vous conseille tout au long de sa réalisation.

à lire également

INFORMATION COVID-19

En raison de la crise sanitaire liée au Covid 19, les locaux de la Chambre des notaires de la Gironde sont fermés jusqu’à nouvel ordre.


PLUS-VALUE IMMOBILIÈRE : LES CAS D’EXONÉRATION DE L’IMPOT

Toutes les cessions à titre onéreux d’immeubles, réalisées occasionnellement par un particulier, dans le cadre
de la gestion de son patrimoine privé, sont assujetties à l’impôt sur la plus-value immobilière. Cet impôt est prélevé directement sur le prix de vente par les soins du Notaire pour être versé au Trésor public.

Les notaires de France soutiennent la Garde nationale

Le 4 février dernier, le notariat a signé un partenariat avec la Garde nationale. Le Conseil supérieur du notariat souhaite favoriser et promouvoir l’engagement des réservistes opérationnels. Chaque office signataire pourra faciliter l’accomplissement des périodes de réserve de ses salariés. Retour en images.