Nouveau partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat en Gironde

Tout au long de son parcours professionnel, l’artisan est amené à résoudre des problématiques auxquelles le notariat peut répondre. C’est pourquoi la Présidente de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat en Gironde, Madame Nathalie Laporte, a signé une convention de partenariat avec la Présidente de la Chambre des Notaires de la Gironde, Maître Véronique Pata Lavigne.

Lorsqu’il s’agit de s’installer, de s’immatriculer, de se développer ou de prévoir l’avenir de son entreprise, l’artisan est accompagné par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, qui lui apporte aide et conseils.
C’est dans le cadre de cette mission d’assistance et de défense du secteur de l’Artisanat que la Chambre de Métiers et de l’Artisanat en Gironde a souhaité s’associer à celle des Notaires. En effet, certaines problématiques juridiques spécifiques nécessitent l’expertise et le conseil du notariat.

Ainsi, la Chambre des Notaires de Gironde s’est engagée à organiser des consultations gratuites régulières pour les porteurs de projets de création ou de reprise d’entreprise, mais aussi des dirigeants d’entreprises artisanales.
En parallèle, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat en Gironde favorisera l’information de ses membres sur l’offre de services des Notaires de Gironde et fournira également des conseils sur les thématiques artisanales auprès des notaires girondins.
Un partenariat favorable à tous en somme, renforçant le champ d’action des deux Chambres et encourageant le partage d’expertise, pour le bien-être de l’ensemble de leurs membres !

à lire également

Vente d’une propriété boisée, les droits de préférence

Pour éviter le morcellement des propriétés forestières, la loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche du 27 juillet 2010 a mis en place un droit de préférence pour les sylviculteurs voisins de parcelles forestières mises en vente.

Activité de marchands de biens immobiliers, les pièges à déjouer

De nos jours, en particulier en ces temps de crise, l’immobilier est souvent présenté comme un domaine permettant de réaliser des revenus importants rapidement.

Vente d’immeuble à rénover

La vente d’immeuble à rénover fait l’objet d’un statut intermédiaire entre la vente en état futur d’achèvement et la vente ordinaire avec quelques spécificités. Son régime est issu de la loi n˚ 2006-872 du 13 juillet 2006, dite « ENL » et d'un décret d'application n˚ 2008-1338 du 16 décembre 2008.