113ème Congrès des Notaires de France

Du 17 au 20 septembre 2017, les notaires de France se réuniront à Lille pour étudier et analyser les mutations de la société et de la profession.

Pour cette 113ème édition, le Congrès des Notaires s’intéressera aux familles, aux solidarités et au numérique. Trois sujets fondamentaux qui sont, chaque jour, au centre des problématiques notariales.


Plus que jamais, le Congrès des Notaires de France se recentre sur des thèmes d’intérêt majeur pour les citoyens. Il proposera des solutions pratiques et des évolutions face à de nouvelles situations devenues complexes, que celles-ci relèvent du quotidien ou d’étapes majeures de la vie.


À propos des familles, le Congrès s’intéressera par exemple à la diversification des schémas familiaux, aux séparations et aux remariages ainsi qu’à la place de l’enfant.
La thématique des solidarités abordera quant à elle les sujets de l’incapacité, de la valorisation et des adaptations de son logement.


Enfin, le numérique étudiera la mise en réseau des informations et leur sécurisation, les droits fondamentaux et les enjeux en cours.

Ces recherches formeront des voeux qui, peut-être, pourront inspirer les textes législatifs et réglementaires français et européens.

Un rassemblement qui rappelle la position du notariat au coeur des mutations de la société et concourant à l’intérêt général.

à lire également

INFORMATION COVID-19

En raison de la crise sanitaire liée au Covid 19, les locaux de la Chambre des notaires de la Gironde sont fermés jusqu’à nouvel ordre.


PLUS-VALUE IMMOBILIÈRE : LES CAS D’EXONÉRATION DE L’IMPOT

Toutes les cessions à titre onéreux d’immeubles, réalisées occasionnellement par un particulier, dans le cadre
de la gestion de son patrimoine privé, sont assujetties à l’impôt sur la plus-value immobilière. Cet impôt est prélevé directement sur le prix de vente par les soins du Notaire pour être versé au Trésor public.

Les notaires de France soutiennent la Garde nationale

Le 4 février dernier, le notariat a signé un partenariat avec la Garde nationale. Le Conseil supérieur du notariat souhaite favoriser et promouvoir l’engagement des réservistes opérationnels. Chaque office signataire pourra faciliter l’accomplissement des périodes de réserve de ses salariés. Retour en images.