Le divorce dans tous ses états – Edito spécial

À l’occasion du colloque Avocats-Notaires « Le Divorce dans tous ses états », le Président de la Chambre Des Notaires de la Gironde et le Bâtonnier de l’Orde des Avocats signent un édito spécial.

Une fois n’est pas coutume, j’ai grand plaisir à co-écrire avec Edouard BENTEJAC, Président de la Chambre Départementale des Notaires, l’édito de cette Newletter pour vous rappeler ce colloque.

Il revêt une importance particulière par son aspect symbolique, puisque comme vous le savez, le législateur a confié aux avocats et aux notaires le divorce par consentement mutuel.

Si dans nos professions respectives nous avons connus des antagonismes et des querelles de frontières, ce temps est aujourd’hui révolu et il est important, lorsque l’opportunité est donnée à nos deux professions, de nous saisir de ce nouveau dispositif pour travailler ensemble.

Ce colloque sur une journée sera aussi destiné à échanger entre nos deux professions pour harmoniser notre mode de travail et fluidifier le traitement de nos dossiers de divorce.

Nous y avons tous intérêts, tant, bien sûr, pour nos clients, que pour la sécurité juridique de nos actes. Cette initiative entre l’Ordre des Avocats de Bordeaux et la Chambre des Notaires est locale et fait suite à la signature de charte commune régularisée le 7 mars dernier.

Elle montre l’aspect novateur et moderne de nos deux institutions.

Edouard BENTEJAC                     Jérôme DIROU

 

Edito co signé

à lire également

QUELQUES OUTILS POUR OPTIMISER LA TRANSMISSION PATRIMONIALE

Aujourd'hui, il est nécessaire voire primordial d'organiser et d'anticiper au mieux la transmission de son patrimoine aux membres de sa famille tout en diminuant au maximum le « coût » à régler à l'administration fiscale.

Le bail emphytéotique

En dépit de l’origine ancestrale du bail emphytéotique, ce contrat de longue durée portant sur un immeuble que le preneur s’engage à mettre en valeur connaît aujourd’hui
un véritable regain dans les opérations immobilières, notamment dans les projets éoliens et photovoltaïques. Topo sur ce bail aux contours parfois flous.

Quelques réflexions sur la division primaire

Le mécanisme de la division primaire prévu par l’article R442-1 a) du Code de l’urbanisme peut se révéler très utile et efficace puisque mis en œuvre correctement, il permet à un propriétaire de diviser son terrain en un lot à bâtir et de s’affranchir des règles relatives au lotissement (dépôt d’une déclaration préalable ou d’un permis d’aménager selon les cas).